Emm

EMMANUELLE.jpg

Emmanuelle débute son chemin musical vers l’âge de 10 ans, en apprenant la guitare auprès de sa sœur Elise. L’art plastique, l’écriture et la musique sont très tôt un moyen de laisser sa créativité s’épanouir. Elle trouve ses premières inspirations dans la musique celtique, qu’elle écoute avec Sarah : leurs parents possèdent des albums de musique traditionnelle, tandis que leur grand-mère maternelle leur fait découvrir Loreena McKennitt.

 

Passionnée et toujours en quête de nouveaux territoires, Emmanuelle apprend divers instruments et techniques variées : tin et low whistles, violon, violoncelle, piano. Parallèlement à ses études d’Histoire de l’Art et de Musicologie, elle suit une formation classique, tout en jouant et chantant dans divers ensembles.

 

La passion pour la polyphonie s’éveille pour Emmanuelle, comme pour Sarah. Leur complicité musicale grandissant, elles intègrent le Conservatoire de Pamiers pour y suivre ensemble des cours de technique vocale et y rejoindre un chœur de femmes, dirigé par Philippe Massimi. Une rencontre qui marque leur vie, puisque Philippe les accompagne dans l’émergence de leur projet musical. Sous son aile, les deux sœurs créent Araëlle, né de la fusion de leurs deux prénoms.

Dès son plus jeune âge, Sarah commence à composer ses premières mélodies, après avoir appris le piano auprès d’un proche. Elle fait grandir son amour pour cet instrument en jouant avec sa sœur Emmanuelle. Sensible et rêveuse, Sarah trouve l’inspiration dans son contact avec la nature. Passionnée par l’art vivant sous toutes ses formes, elle pratique la danse, la musique, le théâtre, la comédie musicale, alors qu’elle suit des études de la Langue et du Monde Anglophone à Toulouse.

 

C’est lorsqu’elle commence la harpe celtique auprès de Sara Evans, qu’elle découvre une véritable passion pour cet instrument, s’y donnant alors corps et âme. Un an plus tard, elle apprend le bodhrán de manière autodidacte, tout en s’enrichissant d’expériences auprès d’autres musiciens.

 

Multi-instrumentiste mais aussi chanteuse, c’est au sein d’Araëlle que Sarah peut pleinement s’épanouir, y trouvant un terrain de liberté dans la création, l’accompagnement, l’harmonisation et l’interprétation.

85063523_2629516457277308_8290718355225051136_o.jpg

Crédits photos: SOUND&SOULS, Christian Audiau

  • YouTube - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • Deezer - White Circle
  • Blanc Spotify Icône